mardi 13 mars 2018

76.184,35€, Katia Debay et Jean-claude Jouffrey viennent encore de gagner un TEG inexact


Par Gérard Faure-Kapper


On comprend les banques qui veulent absolument faire taire le pôle de défense de l'APLOMB, à savoir Katia Debay, Jean-Claude Jouffrey et Gérard Faure-Kapper


Ce trio, c'est le triangle des Bermudes du système bancaire. Les banques qui s'y aventurent disparaissent corps et biens.


Je viens d'apprendre que le CFCAL a disparu des écrans radars et ne répond plus. Missing in action.


Les faits: cette banque avait accordé un prêt immobilier à un couple.

Afin d'arracher le marché face à une concurrence impitoyable, ils avaient volontairement omis d'intégrer tous les frais afin de présenter un taux plus bas que la concurrence.

Il s'agissait des frais inhérents à l'inscription hypothécaire. De plus, ils avaient fait les calculs sur 360 jours.

On ne trompe pas Jean-Claude Jouffrey, notre expert à qui rien n'échappe. Il a refait tous les calculs et son rapport était d'une clarté cristalline. 

Un rapport de cette qualité entre les mains de Maître Katia Debay, ne laisse absolument aucune chance à la banque.


La justice est passée.

La Cour d'appel de Colmar a condamné le CFCAL à verser 76.184,35€ au client, plus le recalcul au taux légal du restant à courir.


Messieurs les banquiers, si votre responsable juridique vous informe d'un procès qui vous est intenté, regardez qui en est à l'origine. Si le rapport technique provient de Jean-Claude Jouffrey ou de Gérard Faure-Kapper, si c'est Maître Katia Debay qui est à la manoeuvre, alors laissez tomber. Vous n'avez aucune chance. 


Si vous insistez, vous foncez tout droit au centre du triangle des Bermudes.

Et que Dieu et le Diable aient pitié de vous






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire